Cinq épreuves au programme du jour : 200m papillon messieurs, 200m papillon dames, 200m dos messieurs, 50m NL dames, 400m 4 nages messieurs. Les résultats du 1500m dames seront évoqués ce soir.

Live FFN

200m papillon messieurs

Nous le tenions de source sûre, pour préparer au mieux sa finale, Jordan Coelho souhaitait nager sa série en 1.58.50 avec un maximum de relâchement. Le contrat semble rempli, puisqu’il réalise ce matin 1.58.48. Il faudra toutefois nettement accélérer en finale pour décrocher le précieux ticket qualificatif pour les Jeux (minimas : 1.55.27). L’accompagneront notamment en finale le très régulier Mathias Marsau (2.01.76) et un Nans Roch (2.02.20) particulièrement impressionnant dans ses coulées. L’invité surprise de la finale A s’appelle Julien Pinon, son nouveau record personnel (2.04.54) lui permettant d’accrocher la 8e place.

En finale B, il faudra surveiller Pierre Henry Arrenous (1998, 2.04.66), Quentin Loncke (1999, 2.05.56), Victor Guillot (1998, 2.05.81) et Nicolas Vermorel (1999, 2.06.36) qui ont tous battu leur record à l’occasion des séries.

Performances à signaler chez les jeunes :

  • Hugo Grandjean (2000, 2.06.84) 10e MPF 16 ans et minimas pour la COMEN.
  • Arthur Cachot (2000, 2.07.33) minimas pour la COMEN.

 

200m papillon dames

 

Lara Grangeon a fait forte impression ce matin en série (2.09.01). Après un premier 100m parfaitement maitrisé tout en décontraction (passage 1.02.98), elle a accéléré sa fréquence sur la deuxième partie de course sans montrer de signes de faiblesse dans la partie finale. Les minimas qualificatifs pour les Jeux (2.06.26) ne paraissent pas totalement hors de sa portée.

Quelques performances notables :

  • Charlyne Secrestat (1998, 2.17.78), qualifiée en finale A.
  • Azzahra Permatahani (2002, Indonésie, 2.23.42), qualifiée en finale B.
  • Melody Philomène-Alexandrine (2001, 2.24.21).

 

200m dos messieurs

 

Aubry Falcou (CN Sassenage).

Aubry Falcou (CN Sassenage).

A l’expérience, Benjamin Stasiulis a tranquillement géré sa série ce matin (1.59.90). Il devrait pouvoir nager nettement plus vite en finale, reste à savoir à quel point et si cela sera suffisant pour atteindre les minimas olympiques.

Derrière lui, plusieurs jeunes nageurs se sont qualifiés pour la finale A en améliorant leur record dès le matin : Geoffroy Mathieu (1997, 2.01.00), Maxence Orange (1998, 2.01.22, en lice pour une qualification aux championnats d’Europe junior) Christophe Brun (1998, 2.02.59), Simon Lesaffre (1998, 2.05.14), et Baptiste Léger (1999, 2.05.46).

A noter également les records personnels de Souhaiel Chatti (2000, 2.05.52, minimas pour la COMEN et 3e MPF 16 ans), Stanislas Huille (1999, 2.06.10) et Aubry Falcou (2.06.56, en progrès de presque deux secondes), qui nageront tous de nouveau ce soir en finale B.

Notons aussi la performance de Milan Vlaovic (2000, 2.06.80, 9e MPF 16 ans) qui réussit les minimas pour la COMEN.

 

 

 

50m NL dames

 

Anna Santamans.

Anna Santamans.

Seule l’Américaine Kelsi Worrell a nagé moins de 25 secondes sur la longueur de bassin ce matin (24.98), Anna Santamans se contentant d’un chrono de 25.10. Il lui faudra nager une demie seconde plus vite en finale pour se qualifier aux Jeux sur la distance.

Derrière, la densité du sprint féminin en crawl se confirme. Béryl Gastaldello (25.26), grâce à une fréquence de bras impressionnante dans les derniers mètres, et Mélanie Hénique (25.35), intouchable au start et en coulée, améliorent toutes deux leur meilleure marque personnelle. Léna Bousquin (25.41) confirme qu’elle sera plus qu’une outsider en finale, et Lauriane Haag nous rappelle qu’elle n’a pas été vice-championne de France l’an dernier par hasard (25.58). Toutes les nageuses qualifiées en finale ont nagé sous les 26 secondes, puisqu’Anouchka Martin (25.73) et Mathilde Cini (25.93) complètent la liste des qualifiées.

Quelques performances notables :

  • Faustine Prouff (1988, 26.56)
  • Maëlle Lecanu (1999, 26.74)
  • Alix Henras-Marouf (2001, 26.91)
  • Ilona Le Guen (2001, 26.91)
  • Lean Cabon (2002, 27.36, minimas pour la COMEN)
  • Lisa Bournique (2002, 27.46, minimas pour la COMEN)

400m 4 nages messieurs

 

Anthony Pannier (Limoges, 2015).

Anthony Pannier (Limoges, 2015).

Geoffroy Renard (4.26.74) signe le meilleur temps français des séries (le Tunisien Ahmed Mathlouthi a nagé 4.24.27), devançant notamment un Anthony Pannier qui confirme ses bons débuts de championnats (4.27.58, meilleur chrono depuis 2012).

Soulignons la qualification en finale A de Samy Helmbacher (1998, 4.28.79, en lice pour une qualification aux Euros junior).

Chez les jeunes, Clément Bidard (2001, 4.41.80) et Tom Casasreales (2001, 4.42.67) réalisent des performances prometteuses.